Coucou

 

images

 

Pas besoin de remontrances, je sais que j’ai laissé tomber le Blog un moment déjà. Je ne vais pas exposer des excuses mais je sais juste que je reviens pour vous raconter plein de bonnes choses.

Un merci à tous ceux qui se sont donné la peine de prendre de mes nouvelles.

Pour vous dire que je vais bien…

Des bisous et à bientôt…

 

Sous un ciel étoilé, un sapin enneigé.

 

IMG_3118.JPG

Ces derniers jours, le mercure a un tout petit peu baissé dans les thermomètres. Même si cela ne nous fait pas ressentir un froid extrême, on se sent déjà dans l’ambiance de Noel. L’esprit de Noel plane et rentre dans tous les cœurs.

J’ai l’impression quand même que la ville n’est pas assez ou carrément pas décorée pour la fête. On me dira qu’il y a plus important mais se sentir bien est aussi important à mon avis.

Je suis allée jusqu’à dire que le gouvernement doit allouer un minimum de budget pour la décoration de chaque quartier et comme ça, la population peut aussi y participer sans hésitation. Ce n’est que mon avis une fois de plus.

Bon je m’égare je pense !!!

Je l’ai dit plusieurs fois, J’adore Noël et je ne ferai pas l’exception cette année d’en profiter. Oui il faut bien prendre la vie du bon côté non ?

Bébéchou nous a aidés à donner une allure au sapin l’année passée mais il a causé plus de désordres qu’autre chose. Je m’en rappelle comme si c’était hier. J

Le temps passe vite c’est vrai ?

Cette année, il nous a aidés comme un chef.

Oui oui ce week end, nous avons sorti le sapin et nous avons décidé d’adopter les couleurs rouge et or pour la décoration.

Il était tout content et avait les yeux qui brillaient quand il a compris qu’enfin le sapin sera décoré et illuminé. Il n’a pas perdu une seule minute de tout « l’évènement ». Il a participé à toutes les étapes jusqu’à la pose de l’étoile au sommet.

En bonus comme l’année passée, des étoiles flottent en dessus de sapin… Chaque étoile pour une personne spéciale…

Maintenant, l’attente va être moins longue j’espère… J’ai hâte de découvrir les cadeaux sous le sapin.

Le père Noël sait très bien que j’ai été toute sage donc je suis sereine !!! J

Quand on me dit que Noël est une fête pour les enfants, cela me rend un peu triste ou non d’ailleurs. Je dois avoir éternellement une âme d’enfant… C’est bon pour le moral.

Je vous souhaite déjà de profiter de chaque instant. Il ne reviendra plus à coup sûr !

IMG_3198

 

Le calendrier de l’avent.

 

images

 

C’est la première fois cette année que Bébéchou a droit à un calendrier de l’avent. Les années passées, nous avons estimé qu’il était encore trop petit pour comprendre vraiment ce qu’est le calendrier de l’avant. Et ce n’était pas gagné puisqu’on ne pouvait pas compté sur sa patience pendant 24 jours.

Cette année, J’ai pensé faire le calendrier maison avec son aide mais je n’ai pas eu la motivation nécessaire. Je me suis beaucoup dépensé physiquement ces dernières semaines voire ces derniers mois et là, c’est la fatigue qui retombe. Heureusement que les magasins sont là pour me sauver dans des cas pareils.

Alors Yann s’est précipité ce weekend dans un magasin pour lui acheter un tout joli calendrier de l’avant. Nous l’avions sorti ce matin et j’ai pris mon temps pour lui expliquer le principe. Il n’était pas de très bonne humeur ce matin alors, la découverte de la première  surprise sera pour ce soir.

Je pense même que nous découvrirons ensemble les surprises les soirs. Cela me permettra de le garder sage pendant la journée. Je lui rappellerai qu’il y aura la surprise que lorsqu’il est sage. Oui je sais je suis une mère indigne mais des fois, je n’ai pas le choix !

Je verrai de toute façon, combien de temps nous tiendrons…

Pour tout vous dire, j’ai bien envie de m’offrir aussi un calendrier. On ne sait jamais, un retard de quelques jours peut se rattraper…

En un mois, nous pouvons réaliser encore biens de choses alors ne baissez pas les bras pour atteindre vos objectifs…

Merveilleux mois de Décembre à tous.

La fin de son voyage…

ed3333a4bf53a354fd925815771c0de1-1295269728

 

Je me retrouve aujourd’hui à 40 jours après avoir perdu un être cher à moi…

Pourquoi attendre si longtemps avant d’en parler sur mon blog ? C’est parce que c’est un exercice difficile et les mots que je mettrai-là ne traduiront pas fidèlement ce que je ressens.

Généralement, on considère qu’au quarantième jour après un décès, l’âme du défunt peut « s’élever »…

Il est parti, je l’accepte et je n’ai pas besoin de dire qu’il me manque déjà beaucoup. Je le dis pourtant.

Combien de fois je n’ai pas pris mon téléphone pour l’appeler et lui dire quelque chose de banal ? Il était l’oreille attentive à tout ce que je disais.

Il était le frère que la vie ne m’a pas donné ; plus que ça, il était un confident, un conseiller, un ami… Quand je pense qu’aucun sujet ne nous était tabou même si nous ne sommes de la même génération !

Quel privilège pour moi de l’avoir connu toujours fort et ne faisant jamais de cadeau à la vie…

Jamais il n’avait baissé les bras devant une situation compliquée et d’ailleurs, il savait les transformer en son avantage.

Il était assez rigoureux et intransigeant. Ce caractère ne lui a pas attiré que des amis…

Si je suis restée zen jusque-là, c’est parce qu’il le voulait et je sais qu’il n’a jamais eu peur de la mort ! Il s’en est allé paisiblement…

La fin de tout voyage est un nouveau départ…

Bonne nuit.

images

Coucher Bébéchou le soir est très simple.

Au moment d’aller au lit, je lui fais faire un petit tour dans la salle de bain pour lui brosser les dents et prendre une dernière petite douche puisqu’il a chaud comme c’est pas permis.

Je l’installe dans son lit avec son doudou après un dernier câlin et sa prière du soir. Quelques fois en plus, une petite conversation et c’est bon. Je me retire et il dort tout seul sans aucun problème.

Depuis quelques semaines, il veut plus s’endormir seul. Il commence à m’appeler quelques minutes après l’avoir laissé seul. Je commence à faire des allers-retours pour le calmer et le rassurer. Cela peut durer une heure ou plus avant qu’il ne s’endorme.

Alors j’ai décidé d’éviter tout ceci en restant plus longtemps dans sa chambre après l’avoir mis au lit.

Vous savez ce que j’ai trouvé comme solution miracle ?

Eh bien, je me suis dis que je vais lui consacré une vingtaine de minutes en plus les soirs ; à lui et à moi à la fois. Je m’installe alors dans le fauteuil à côté de son lit et je commence à lire.

Cela fais plusieurs mois que je n’ai plus lu un bouquin physique entier. Je préfère les livres  électroniques parce que je les trouve très pratique et facile à transporter puisque je les ai dans mon téléphone.

Depuis quelques jours que j’ai commencé mon expérience, je trouve en gros que ça marche. Trois fois sur quatre, Bébéchou a dormi avant que je ne lise dix pages de mon livre. Et puis, l’odeur qui se dégage de ce livre quand je tourne les pages, je ne l’ai jamais senti dans les bouquins électroniques.

Comme quoi, il est simple de trouver un compromis qui arrange tout le monde !!!

Se faire plaisir et faire plaisir aux autres peut ne peut pas couter beaucoup…

Je vous informerai de comment les choses évoluent dans ce sens. Souhaitez-moi une bonne chance J

Je souhaite ici un très bon mois d’Octobre à tous.

Bientôt la fin de l’année 😉

Ma rentrée est faite!!!

imgres

Beaucoup de parents, jusqu’au dernier moment ont pensé, même espéré que le gouvernement repousse la rentrée. Repousser la rentrée scolaire est une habitude du pays depuis quelques années et ce ne fut pas le cas cette fois ci. Doit-on  féliciter le gouvernement pour cela ? Bref, passons je ne veux pas m’égarer.

Eh bien malgré ma nature ponctuelle, je suis arrivée avec presqu’une heure de retard au boulot aujourd’hui. Bébéchou aussi était parmi ceux qui font la rentrée des classes ce matin.

Depuis deux semaines déjà, je le prépare à la rentrée et heureusement, tout s’est très bien passé.

Nous avons une école à deux minutes de chez nous. Que demander de plus si c’est une bonne école avec une bonne réputation ?

En plus l’école propose un système de transport aux enfants qui viennent de loin ou pas. Elle dispose également une grosse cantine où les élèves y mangent deux fois par jour.

Comme j’ai du mal à faire confiance à l’inconnu, je préfère pour ma part lui faire ses petits encas comme toute l’année dernière.  C’est aussi une question d’habitude.

Alors, revenons à notre début de journée. Une fois sur les lieux, nous n’avons pas mis plus de dix minutes à faire connaissance avec la « tata » et vérifier si nous n’avons rien oublié sur la liste de fournitures. Visiblement, elle est gentille. On verra bien avec le temps…

Bébéchou n’a pas attendu que nous finissions pour me tirer vers les jeux dans leur salle. On y a passé quelques minutes à faire des puzzles et on se retrouve dans l’air de jeux un peu plus tard où il ne s’est pas du tout ennuyé. Tout de suite, il s’est familiarisé avec les nouveaux jeux mais ne se laisse pas faire si un de ses nouveaux camarades essaie de trop le déranger.

Nous nous sommes amusés quelques minutes et sommes dit « au revoir » avec un bisou chaleureux.

Il a sereinement fait sa rentrée à la section des tous petits comme un grand ! J

J’ai quand même vu des enfants pleurer et hurler quand leur parents ont eu le dos tourné. « C’est apparemment normal » mais moi je l’ai mal ressenti. J’espère que dans quelques jours, ils vont tous s’habituer au rythme de l’école et vont passer leur temps à jouer, apprendre et s’épanouir…

Bonne rentrée scolaire J

Joyeuse fête des Pères.

J’ai la chance d’avoir encore mon père aujourd’hui. Il est le seul vivant de mes deux parents.
En ce jour où on fête les papas, où on les célèbre, j’ai une spéciale pensée pour lui…
Depuis que j’étais très petite, on a une complicité exceptionnelle. Je l’ai toujours appelé par son prénom jusqu’aujourd’hui et cela étonne plus d’un!
C’est vrai qu’il ne manifeste pas son amour au grand jour, dans les grands discours mais il suffisait d’un clin d’oeil pour se comprendre. Il a toujours été là et je n’ai jamais manqué de rien. Toujours à me soutenir et à me conseiller sans hausser le ton.
Même s’il y a eu quelques fois, des jours sombres, je ne regrette rien de notre vie…
C’était peut-être indispensable…
Maintenant que je suis un peu plus grande et devenue une maman, rien de cette complicité n’a changé. Au contraire, on est plus proche l’un de l’autre chaque jour un peu plus. Je suis son amie, sa confidente, sa conseillère et vice versa.
Je ne peux me dérober en ce jour du fait de lui dire qu’il est un papa en or et qu’il est plus qu’exceptionnel et le remercier pour tout…
Je suis sûre que nous aurons encore de bons moments à partager dans les jours, les semaines, les mois et les années à venir. Je lui souhaite une longue vie et une belle santé pour cela.
Je pense également à Yann qui est un papa aujourd’hui. Bien qu’il soit loin de nous, Bébéchou et moi lui renouvelons notre amour sans faille…
Etre papa ne s’apprend pas. Je le trouve parfait dans ce rôle même si ce n’est pas évident tous les jours…
Ta présence, ta générosité, ton amour sont les choses les plus importantes pour nous…
A tous les papas, bonne fête et faites toujours du mieux…

Ce qu’il demande.

images

Connaissez-vous la CEET ? Eh bien c’est la grosse société qui détient le monopole et a la main mise sur la distribution du courant électrique dans notre pays.

Ces derniers jours, il prend un vilain plaisir à nous priver d’électricité quand bon lui semble et à faire des jeux de lumières alors que nous ne fêtons rien. Bref. On reviendra dessus ou pas.

C’est comme ça que Bébéchou et moi nous nous sommes retrouvés dans le canapé en face de l’écran noir de la télé. A ces moments précis, il faut vite et bien faire d’occuper le garnement sinon il te répète sans arrêt « Je m’ennuie, je m’ennuie »

Je commence avec un atelier chants, suivi de poésies,  et de jeux de mots.

Cet enfant, il se lasse vite de ces ateliers !

Je décide de revenir un peu sur les discussions avec leur tata à l’Eglise.

Je lui parle alors du « Petit Jésus »

Je lui raconte que le « Petit Jésus » est son ami, qu’il est très gentil et donc qu’il peut lui accorder des choses quand il le lui demande en prière.

Je n’ai pas eu le temps de  finir ma phrase qu’il dit « Petit Jésus, je veux la banane »

Oui c’est un grand mangeur de bananes. Il est capable d’avaler un régime entier en une minute.

Il a eu cette réaction parce que son stock de bananes s’est épuisé depuis l’avant-veille et il n’est pas du tout ravi de ce fait.

Me voilà prise à mon propre piège. Pour m’en défaire, je lui réponds que ses vœux seront exaucés à une condition. Son ami aime les enfants sages et donc il faut bien qu’il soit sage, qu’il obéisse à ses parents et comme il n’a pas été très très gentil, la réalisation de son souhait sera reportée à plus tard.

Je n’avais non plus aucune envie de mettre le nez dehors à la recherche de bananes puisque la pluie fait des siennes.

La banane, Bébéchou n’a pu la manger. A la place, un petit pot. Mais le rendez vous est pris pour ce soir pour une bonne dégustation.

Heureusement que l’énergie est revenue. Nous pourrons donc passer à autre chose !!!

Pour le Ghana…

imgres

Cela fait 3 jours que le drame s’est produit. Plus de cent morts, moins de cent morts, peut-être des centaines. .. On ne saura peut être jamais combien de personnes ont eu le malheur de se retrouver à cet endroit au mauvais moment.

Il faisait une chaleur insoutenable ces derniers temps et tout le monde est content de voir arriver la saison pluvieuse.

Cette pluie de ce jour, était t elle hors norme ?

Doit on accuser dame nature pour une trop grande générosité ou doit on s’en prendre à l’imprudence, humaine ?

L’heure n’est sûrement pas à l’accusation…

Les images sont venues après.

J’ai vu des corps calcinés dans les voitures, d’autres au bord des caniveaux.

Beaucoup de corps sont méconnaissables (Une pensée à ces familles qui ne retrouveront jamais les corps de leurs proches.)

J’ai vu une  mère avec son bébé sur sa poitrine, inertes au sol.

J’ai vu une grande quantité de sang couler par terre.

La  population d’Accra doit se dire que ce n’est qu’un vilain cauchemar.

Mais non. Les corps sont superposés les uns sur les autres dans un camion pour commencer le « nettoyage » nous ramènent à la réalité.

On a tous vu ces images…

Les âmes doivent crier, les âmes doivent pleurer.

Que dire dans une telle situation ? Consoler ou se taire ?

La douleur doit être si grande, la stupeur doit dépasser l’entendement…

La saison pluvieuse ne fait que commencer. Que nous réserves les heures à venir, les jours à venir, les semaines à venir ou encore les mois à venir ?

J’ai une pensée pour le Ghana, je fais une prière pour le Ghana.

J’allume une bougie pour le Ghana…

Et le ciel se charge d’apaiser les cœurs…

A la pompe.

images

J’ai l’habitude d’acheter mon carburant dans la même station d’essence depuis quelques années déjà. Je ne sais pas pourquoi mais je trouve que c’est plus simple. Les pompistes savent quoi te servir, comment te servir  et ça va plus vite.

J’achète du carburant en moyenne une fois par semaine et du coup, je connais tous les pompistes de « ma » station.

Aussi, ils m’ont plusieurs fois vue avec Yann et Bébéchou passer par là et depuis, ils demandent d’après ma famille quand je passe remplir mon reservoir.

Les gars sont sympas et j’ai jamais eu de problème avec aucun d’entre eux.

La dernière fois, en s’adonnant à  ma routine hebdomadaire, l’un des pompistes (Je précise qu’il est bien âgé) pour me saluer lança « Comment vas-tu ma chérie ? »

Je ne peux vous dire combien de secondes sont passées entre le salut et la manifestation quasi instantanée d’un monsieur à la station. (Il est probablement un des amis des pompistes)

Le monsieur s’est offusqué du fait que je n’ai pas réagi négativement quand le monsieur m’ait appelé « ma chérie »

Pour tenter de l’apaiser, « le fautif » lui explique que je suis une bonne cliente et que je pourrais même être sa fille. Appeler affectueusement sa fille « ma chérie » n’avait rien de mauvais.

Cette explication a eu pour effet de décupler la colère du monsieur.

Comment un père peut il appeler sa fille « ma chérie » ?

C’est pour lui éviter d’avoir la chance se marier ?

Où cela est il autorisé dans les saintes écritures ?

Des questions à n’en plus finir.

Pour toute réponse, le vieux pompiste lui répond que je suis mariée et j’ai un enfant. Il connait ma petite famille et donc que cela n’aura aucun effet négatif sur ma vie.

C’est là que la colère du monsieur tombe sur moi.

Comment pouvez-vous autoriser ce monsieur à vous appeler ainsi alors que vous êtes une femme « responsable » ?

Je n’ai pas pu m’empêcher de rire.

Les autres clients derrière moi ont commencé à s’impatienter et à devenir aussi curieux…

Pendant ce temps, mon réservoir était déjà rempli. J’ai payé et je suis partie.

Le monsieur était plus que sérieux dans ses propos et choqué par ce que je ne répondais rien. Jusque là, je n’arrive toujours pas à m’expliquer la situation…

Une approche de réponse serait la bienvenue J